Valeurs mobilières, bourse : faut-il investir ?

Valeurs mobilières, bourse : faut-il investir ?

Plurialys > Gestion de Patrimoine > Valeurs mobilières, bourse : faut-il investir ?

Il existe une immense variété de placements boursiers qui peuvent répondre plus ou moins bien aux objectifs et à la durée de placement prévus.

1. De quoi s’agit-il ?

Pourquoi investir en Bourse ? Qu’est-ce qu’investir en Bourse ? Comment investir en Bourse ? Combien investir ? Quel profit en retirer ? Quel risque accepter ? Autant de questions que se pose un individu voulant placer son argent en Bourse.Or les marchés boursiers sont nombreux, la Bourse propose des actifs divers, des durées d’investissement différentes, plusieurs modes de gestion, etc. Et si les investisseurs détiennent tous des portefeuilles variés à l’infini, c’est parce qu’ils ont des objectifs et des projets multiples, qu’ils ont des échéances plus ou moins longues et définies, qu’ils sont plus ou moins prêts à prendre des risques, etc.

RemarqueDepuis la crise financière de 2008, peu de chiffres sur la Bourse ont été publiés.En France, en matière de produits d’épargne, les ménages détiennent : avant tout un livret, puis un produit d’épargne-logement ou un contrat d’assurance-vie (majoritairement en euros) et, enfin, un portefeuille de valeurs mobilières.

illustration-1

RemarqueLa Cour des comptes a dressé le profil des épargnants dans son rapport sur le patrimoine des Français (Le patrimoine des ménages, mars 2009 – Conseil des prélèvements obligatoires). Cinq profils se dégagent :

  • le 1er possède exclusivement des livrets d’épargne et représente 1/3 de la population. Il s’agit de jeunes ou personnes âgées dont les revenus sont faibles et le patrimoine limité,
  • le 2e profil possède un portefeuille composé de livrets et d’assurance-vie et représente 11 % de la population constitué par des ménages âgés ou en situation précaire (familiale et/ou d’emploi),
  • le 3e profil détient un portefeuille composé d’épargne logement et de livrets. Il rassemble 17 % de la population et concerne principalement les ménages modestes de moins de 40 ans qui ont un projet immobilier,
  • le 4e profil possède à la fois des livrets, de l’épargne logement, de l’assurance-vie et des titres. Il regroupe 25 % de la population et correspond principalement à des ménages aisés dont le niveau d’éducation est élevé,
  • le 5e profil détient un portefeuille composé de valeurs mobilières et d’assurance-vie en unités de compte. 11 représente 14 % de la population et concerne des ménages âgés de 50 à 60 ans qui possèdent un patrimoine et des revenus élevés (ils sont propriétaires et de leur résidence principale et souvent d’autres biens immobiliers).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *