Comment l’intelligence émotionnelle peut améliorer votre potentiel de réussite, votre leadership ?

Comment l’intelligence émotionnelle peut améliorer votre potentiel de réussite, votre leadership ?

Plurialys > Quotidien des entreprises > Comment l’intelligence émotionnelle peut améliorer votre potentiel de réussite, votre leadership ?

Vous subissez une pression constante, le stress et la nécessité de faire face aux attentes tant de vos clients, de votre structure que les vôtres et celles de vos proches. Ce n’est pas une tâche facile à gérer au quotidien, sans arriver au burn-out. L’intelligence émotionnelle est exactement ce qui peut vous aider à relever ce défi.

Vous subissez une pression constante, le stress et la nécessité de faire face aux attentes tant de vos clients, de votre structure que les vôtres ou celles de vos proches. Ce n’est pas une tâche facile à gérer au quotidien sans arriver au burn-out. L’intelligence émotionnelle est exactement ce qui peut vous aider à relever ce défi.

Une personne au quotient émotionnel élevé reconnaît et comprend ses émotions, elle est capable de les contrôler et d’exprimer ses sentiments de manière adéquate. Ceci lui permet également de mieux comprendre les sentiments et les comportements des autres, de développer une empathie et de les rencontrer là où ils se trouvent, ce qui est essentiel pour un excellent leadership. Ces personnes sont capables de voir les choses pour ce qu’elles sont et de prendre du recul si nécessaire, elles sont moins susceptibles de se laisser submerger par leurs émotions. Leurs décisions sont prises dans un espace de calme et de clarté, et elles répondent intentionnellement à des situations plutôt que de réagir par défaut ou par habitude. Les personnes émotionnellement intelligentes sont simplement mieux à même de communiquer avec elles-mêmes et avec les autres, ce qui les aide à développer leurs relations personnelles et professionnelles.

Quatre étapes pour commencer à accroître votre quotient émotionnel.

Reconnaître.

Il est essentiel de savoir comment vous réagissez habituellement afin de changer. La première étape pour devenir plus intelligent sur le plan émotionnel consiste à observer vos émotions telles qu’elles apparaissent dans les situations et les conversations au moment où elles émergent, puis à les qualifier. Prenez conscience de vos émotions. La plupart des gens ne savent pas s’ils se sentent en colère, tristes, déçus ou menacés. Découvrir et qualifier vos émotions vous donnent les bases pour travailler avec.

Intégrer.

Afin de changer ce que vous ressentez face à une situation, vous devez d’abord changer votre façon de penser. Une fois que vous êtes clair sur l’émotion exacte, la deuxième étape consiste à déterminer pourquoi elle émerge, d’où elle vient et quelles croyances pourraient provoquer votre réaction par défaut. Devenez curieux de la raison sous-jacente. Souvent, la colère et la frustration ne sont pas rationnelles et, lorsque nous y réfléchissons bien, elles n’ont même pas de sens. Vous avez peut-être une rancune qui se déclenche ou votre ego peut se sentir menacé et vouloir se défendre. Plus vous serez honnête avec vous-même, plus vite vous pourrez trouver la source de vos émotions, les comprendre et prendre du recul.

Contrôler.

Troisièmement, contrôlez vos émotions en choisissant consciemment comment vous voulez réagir afin d’obtenir le meilleur résultat possible pour toutes les parties concernées. Lors d’une conversation difficile, indiquez à l’autre personne que vous continuerez à parler après avoir fait une courte pause. Sortez de la situation, quittez la pièce, prenez vraiment le temps de respirer et laissez vos émotions s’installer. Envisagez différentes manières de réagir et évaluez les coûts et les avantages de chaque action. Sachez qu’il vous appartient de choisir si vous voulez avoir raison ou si vous voulez créer une opportunité. Choisissez-vous d’écouter votre ego ou laissez-vous l’autre se sentir compris et trouver une solution ensemble ? Même si vous vous sentez toujours en colère, demandez-vous si vous souhaitez réagir en fonction de vos émotions ou de votre logique. Quel que soit votre choix, sachez que vous êtes responsable du résultat.

Exprimer.

La quatrième étape pour devenir plus intelligent émotionnellement consiste à apprendre à exprimer correctement ses émotions sans les réprimer. Pour répondre consciemment à une situation, communiquez les émotions que vous vivez. Soyez honnête avec vous-même et avec les autres pour augmenter la confiance et la connexion. Donnez-leur la permission de partager leurs croyances et leurs émotions sans être jugés, puis avancez ensemble.

La respiration pour accélérer le développement de votre intelligence émotionnelle.

Si vous voulez aller plus loin, je vous recommande de mettre en place une pratique quotidienne de respiration consciente.

Pour fonctionner, le cerveau a besoin d’oxygène. Le cerveau utilise environ 20% de l’air inspiré et il utilise ce souffle pour contrôler à la fois les fonctions de base et les fonctions complexes du cerveau. Cependant, le cerveau assigne d’abord ce souffle à diverses fonctions de base (comme la respiration) ; les fonctions qui vous maintiennent en vie. Tout le souffle restant est ensuite affecté à l’activation d’autres fonctions complexes du cerveau, telles que la réflexion et la gestion de votre humeur, etc.

La plupart des gens prennent de courtes respirations superficielles pendant la journée. Une respiration superficielle prive votre cerveau d’oxygène, ce qui peut entraîner une perte de concentration, l’oubli, des sautes d’humeur… Une respiration faible limite votre capacité à garder le contrôle de soi.

Exercice quotidien de respiration.

Installez-vous confortablement dans un fauteuil le dos légèrement incliné (chez vous ou au bureau en vous isolant)

– Posez une main sur le bas ventre (en dessous du nombril)
– Respirez par le nez avec une longue et profonde inspiration qui débute dans votre bas ventre puis remonte jusqu’en haut du thorax, suivi par une expiration courte et détendue, sans faire de pause.
– Faites ceci pendant 15 minutes chaque jour ; si toutefois c’est trop long pour certains d’entre vous, commencez par 5 minutes puis petit à petit au fil des semaines, augmentez ce temps de respiration quotidien jusqu’à un maximum de 15 minutes par séance. Veuillez noter qu’il est recommandé de boire de l’eau ensuite.

Avoir une respiration plus complète renforcera votre capacité à vivre pleinement vos émotions plutôt que de les réprimer ou de sur-réagir, c’est une composante importante de l’intelligence émotionnelle.

Devenir émotionnellement intelligent ne se fait pas du jour au lendemain.

C’est plutôt un muscle à développer et une habitude à créer.
Vous pouvez non seulement pratiquer ces recommandations dans des moments difficiles, mais aussi en observant des situations de tous les jours, où il est plus facile de prendre du recul. C’est la clé pour nouer des relations, mieux se comprendre et mieux comprendre les autres et multiplier les opportunités. Contrôler vos émotions et les exprimer correctement plutôt que d’être contrôlé par elles fait toute la différence dans les domaines des affaires, du leadership et de la communication, ainsi que dans la création de la résilience et du bien-être.Ma conviction est que nous ne pouvons pas changer les autres, la seule personne que nous pouvons changer c’est nous-même, et en changeant nous transformons les situations, les opportunités qui se présentent à nous.

Source: https://www.village-justice.com/articles/comment-intelligence-emotionnelle-vous-permettra-ameliorer-votre-potentiel,30449.html?utm_source=backend&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS